1968 ... 1979 ... 2018 !

La Foulée Blanche, héritière des Jeux Olympiques de Grenoble…

Autrans, camp de base du nordique en 1968 !

Le village d’Autrans s’est révélé au monde sportif en cet hiver 68, en devenant durant quinze jours, le camp de base olympique des sports nordiques pour les 10e Jeux d’hiver à Grenoble. Village des athlètes, sites des épreuves de ski, saut à ski et biathlon, Autrans (aujourd’hui uni à son voisin Méaudre) a su cultiver cet héritage durant ces cinq décennies qui ont vu éclore l’économie touristique en moyenne montagne.

L’héritage

Aujourd’hui encore, les habitants sont très attachés à cette glorieuse page de leur histoire, qui a permis de faire connaître le plateau du Vercors bien au-delà des frontières dauphinoises. À la suite des Jeux, le petit village du Vercors s’est durablement transformé et toute une filière économique s’est développée autour des sports d’hiver et du tourisme vert, en conservant en même temps son charme d’antan et son image pastorale. S’appuyant sur les infrastructures héritées des Jeux Olympiques et sur l’engouement populaire qu’ils ont fait naître, Autrans a fait fructifier son image de village de montagne où il fait bon passer ses vacances et apprendre ou pratiquer (en famille) le ski nordique.

1979, la 1ère Foulée Blanche

En janvier 1978, le Ministère, de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, organisa en partenariat avec la Société Générale, la 1ère journée nationale du ski de fond, en parcours libre, qui réunit à Autrans déjà 700 personnes, participation record pour l’époque ! Conseillés par la Fédération Française de Ski, la Société Générale s’associe au Figaro pour organiser à Autrans une épreuve de masse et propose un nom : la « Foulée Blanche ».

La 1ère édition de la Foulée Blanche se déroule à l’occasion de la 2ème Journée nationale du Ski de Fond, le 14 janvier 1979, sur trois parcours non chronométrés de 5, 10 et 20 km, avec un nombre de participants estimé à 1600 personnes sans dossard et 1684 concurrents avec dossards. Les premières éditions, alors gratuites, rassemblent chaque hiver des milliers de participants, jusqu’à 17 779 inscrits pour sa 7e édition, ce qui reste le record de l’épreuve.

Rendez-vous en février prochain à Autrans, pour célébrer ensemble ce bel héritage !

Plusieurs rendez-vous sont prévus tout au long de la 40e Foulée Blanche, afin de fêter ce cinquantenaire des Jeux Olympiques au pays du nordique…